JONATHAN ROBERGE

Lorsque j’étais enfant, mon père était toxicomane. Je l’ai vu se relever avec l’aide de son entourage et des professionnels.

Aujourd’hui, j’ai un père sobre, heureux et rempli de projets.

Maintenant, si ma grosse face poilue peut aider à sensibiliser des gens aux fléaux des dépendances, GO FOR IT !